Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poisson

Publié le par cervoliste

Enfin! Voilà une histoire à rallonge! Mais, finalement, c'est très parlant de ma façon de vivre. Le travail me prend beaucoup de temps (finalement, tant mieux : ça veut dire que ça me plaît et que je m'y investis...)


A l'Ascension, le groupe Archytas a décidé de ne pas construire un cerf-volant identique pour chaque membre. Nous avions le projet de participer à une fête à Yverdon, en juin, sur le thème de l'eau, du lac. Chacun a donc construit son propre chef-d'oeuvre, qui un poisson, qui un oiseau... Profitant de la place disponible, j'ai commencé par finir mes "fainéants". J'en avais déjà fait deux durant l'atelier de construction avec Elément'Air et il m'en restait encore deux à terminer. Ce n'est qu'ensuite que je me suis lancée dans la couture de mon poisson. J'avais beaucoup aimé la technique du patchwork séminole. Je trouvais que ça donnerait un petit côté "écailles". J'ai beaucoup réfléchi, cherché les couleurs, essayé différentes combinaisons. Il me faut toujours un temps fou pour me lancer dans la concrétisation d'un nouveau projet...


Résultat : à la fin du week-end, j'avais bien avancé, mais pas terminé! Il faut dire que j'avais passé beaucoup de temps à courir dans les prés, pour faire décoller les fameux "fainéants"...


A la fameuse fête d'Yverdon, j'avais fini les coutures, les poches, le bridage... mais pas la queue! Je me consolais, en me disant qu'un cerf-volant poire, c'est conçu pour voler ainsi. Mais a-t-on jamais vu un poisson sans queue ? Par chance, le vent ne permettait pas de le faire voler et ce sont nos deltas qui ont été à la vedette, toute la journée en l'air.


Je comptais donc finir ce poisson pouor le festival de Verbier, en août. Tu me vois venir? J'ai mené bien d'autres activités, mais je n'ai pas trouvé une minute pour confectionner une queue à ce poisson. Il faut dire que ça prend vite de la place, le patchwork séminole, et c'est tout petit, chez moi...


Finalement, après avoir encore volé à Marseille (15 septembre), toujours sans queue, mon cerf-volant a été achevé cette semaine! Pour réparer les divers dégâts faits à Marseille (quel vent, le dimanche!), j'ai fait de la place, sorti la machine à coudre, la toile de spi et Hardi, petit! J'ai terminé la queue de mon poisson! Juste à temps pour l'essayer au Creu du Vent, ce week-end. Pourvu que ça vole ;-)

Commenter cet article