Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout rouge

Publié le par Céline Bacchetta

En mai 2007, j'avais le projet d'aller à La Garde (F), pour leur conviviale annuelle. On y rencontre de vrais cervolistes, venus pour partager leur passion du cerf-volant. Comme il y a peu de public et pas du tout de sono, on peut discuter de la famille, partager des astuces, admirer ce que les autres font voler, rêver un peu,... Bref, tout ce que j'aime! En plus, ça donne un petit avant-goût de l'été, ils ont tous un accent qui sent les vacances. Comme si ça ne suffisait pas, on est toujours bichonnés et en bonne compagnie...

Même s'il ne s'agit pas d'un grand Festival Internationnal, j'avais très envie de faire voler un "truc" tout neuf. J'ai repensé à la brise si agréable qui soufflait l'année précédente et j'ai décidé qu'il me faudrait quelque chose de léger. J'avais, tout au fond d'une armoire, un "machin", que j'avais commencé, mais jamais continué, à cause d'un petit souci technique. Je l'ai donc extirpé et j'ai tout de suite compris que c'était exactement de ça que j'avais envie.

Le délai était assez court, j'ai sorti la machine à coudre, scié les baguettes, j'avais même retrouvé la photo qui m'avait inspirée! Tout à la fin, je me suis vue ralentir, approchant de la fameuse embûche technique : il fallait raccorder trois baguettes par leur extrémité, sans que ce soit souple. Mais, bien sûr, je voulais que ça reste démontable! J'ai donc bricolé une espèce de pièce avec du plastique, du mastic, des bouchons et une rondelle de vis, la veille du départ.

Evidemment, sur place, ça n'était pas tout-à-fait ce que j'aurais voulu: trop souple, ma pièce laissait les baguettes se replier en arrière, jusqu'au moment où le cerf-volant a atterri "à genoux"! J'avais eu le temps de voir que la forme était bonne et que le bridage (pour une fois) était bien réglé. Le cerf-volant planait un peu, sans devenir incontrôlable. C'est un des membres du club "Au Gré Dou Vent" qui m'a donné la solution. Trop simple pour que j'y pense, stressée comme je l'étais : un tube de plastique, percé au milieu, permettait de fixer les deux baguettes du bas à celle du milieu.

C'est à Fréjus (F), en octobre, que j'ai vraiment pu essayer ce cerf-volant. Je trouvais qu'il ressemblait à un oiseau. Mon fils a déclaré qu'il s'appellerait "Grand Rouge". Pourquoi pas?

Septembre 2008 : je viens de découvrir que l'inventeur de ce plan génial est M. André Moreaux, que je remercie de tout mon coeur. J'adore faire voler "Grand Rouge". D'ailleurs, mon fils aussi. Si j'en faisais un deuxième? (Je parle du cerf-volant, bien sûr  !!! )  ;-)


 

Commenter cet article