Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eole

Publié le par Céline Bacchetta

En septembre 2004, le thème du Festival de Châtel-St-Denis (CH) était "les dieux du ciel". Du premier coup d'oeil, comme ça, ça avait l'air simple. Mais en y réfléchissant un peu, j'ai trouvé le sujet beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraissait. J'avais envie de représenter le côté un peu fou, complètement imprévisible des dieux du ciel. Si on faisait des offrandes aux divinités, c'est bien parce qu'on les considérait comme des entités fantasques, capricieuses.

J'ai donc fait des cheveux ébouriffés, qui partent dans tous les sens. Ca me faisait un peu penser à la Gorgone (celle qui a des serpents sur la tête et qui transforme les humains en statues de pierre, rien qu'en croisant leur regard). Pour accentuer ce côté sauvage, certaines mèches ne s'arrêtent pas au bord du cerf-volant, mais volent dans le vent, sur plusieurs mètres. Pour faire allusion au côté immatériel de ces dieux, je n'ai pas tracé les contours du visage et le fond du cerf-volant est blanc. Dans le soleil, on ne voit pas toujours ce fond et la chevelure entière semble voler au gré du vent.

Donc, au moment de présenter mon cerf-volant au concours, il m'a tout simplement été impossible de le faire voler. Problème de symétrie, de réglage, de bridage ? Pour l'instant je n'en ai aucune idée! Par deux fois, le cerf-volant s'est élevé dans les airs, pour se retourner et tomber en piqué.

Moi qui voulais souligner le côté imprévisible et fantasque des dieux, j'ai été servie ;-)

 

Commenter cet article