Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'enfant, la lune, le soleil

Publié le par Céline Bacchetta

C'est aussi en décembre 2002 que j'ai terminé ce cerf-volant. Depuis longtemps, j'avais envie d'un Delta, mais je n'aimais pas cette quille, au milieu. Elle stabilise le vol du cerf-volant, mais je trouvais surtout qu'elle coupait le dessin en deux. Il est difficile de trouver un moyen pour qu'elle se fonde dans le dessin, quel que soit l'angle sous lequel on le regarde...

Puis j'ai vu celui que la famille Kögel avait fait, avec une quille arrondie, en forme de poche. Marianne m'a tout de suite envoyé les plans. J'ai mis plusieurs mois à le terminer, alors que je savais dès le début quel dessin je voulais. Ce n'est que là, que je me suis rendue compte que mon idée géniale n'était pas la mienne!!!

J'avais dessiné d'abord un visage d'enfant caché dans le profil de la lune. J'ai toujours trouvé que la beauté de la lune parle à l'enfant qui est en nous... Ensuite, j'ai prolongé le cercle de la lune, le modifiant en soleil. Que serait la lune, sans le soleil? (demandez à Charles Treinet "le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune n'est pas là et le soleil l'attend (...) La lune est là, mais le soleil ne la voit pas. Pour la trouver, il faut la nuit, mais le soleil ne le sait pas et toujours luit.") Ainsi donc, dans mon dessin, l'extérieur de la lune devenait l'intéreur du soleil, un peu comme un Yin-Yang... Par la suite, j'ai ajouté des papillons du côté "jour", pour répondre aux étoile du côté "nuit".

Et c'est là que j'ai réalisé que le profil de la lune se confondant avec celui d'un enfant... était le logo de la garderie de mon fils. Tant pis : l'idée ne vient donc pas de moi, mais je l'aime quand même!

 

Commenter cet article